Les nouveautés d’avril

Lectures de printemps
En avril… lisons des livres par piles ;-)

Cinq nouveaux textes viennent enrichir le catalogue ePoints au mois d’avril. Découvrez une nouvelle de Régis de Sá Moreira, une confession à vous glacer le sang signée Cristóvão Tezza et un texte de Gérard Chaliand
Tour d’horizon…
 
Un journal télévisé de Régis de Sá Moreira, 10 minutes de lecture
Imaginez une société où la norme serait de pouvoir faire l’amour n’importe quand et à n’importe qui, sans que cela ne choque personne. Mieux : avec la bénédiction de sa femme ou de son mari, pour qui l’on continue néanmoins à éprouver des sentiments sincères… C’est à une plongée dans cet univers aussi surréaliste que débridé que nous invite l’auteur, dans un dialogue plein de verve et d’humour entre un homme et sa femme.
 
Gambara de Honoré de Balzac, 75 minutes de lecture
Au détour d’une rue, voici le comte Andrea Marcosini envoûté par une femme au regard de feu, la belle et énigmatique Marianna, mariée au compositeur de musique Gambara. Ce dernier, dont les œuvres déconcertent ses contemporains, se présente comme un génie incompris. Intrigué par le personnage, Andrea oscille entre sa passion dévorante pour la jeune femme et sa compassion pour l’homme, à qui il souhaite venir en aide. Il signera pourtant leur perte à tous deux…
 
Breatriz et la vieille dame de Cristóvão Tezza, 20 minutes de lecture
« Distraite, j’imaginai la biographie de ma cliente : veuve d’un haut fonctionnaire retraité, touchant une grosse pension, et héritière de plusieurs appartements, elle cherche quelqu’un pour… mais pour quoi au juste ? »
Alors qu’elle vient de passer une annonce pour proposer ses services d’aide à la rédaction, Beatriz, 28 ans, est contactée par une vieille dame à la voix autoritaire et éraillée : Dolores, 83 ans. Facilement encline à se « faire des romans », la jeune femme laisse volontiers vagabonder son imagination, tandis qu’elle chemine vers son rendez-vous. Mais ce qui l’attend dans l’appartement obscur de Dolores est à mille lieues de tout ce qu’elle avait pu supposer…
 
Il faut jouer avec le feu de Gérard Chaliand, 10 minutes de lecture
Peut-on encore vivre l’aventure aujourd’hui, alors que le monde entier a été exploré ? Et comment justifier la prise de risque qu’elle nécessite dans une société où le principe de précaution et la recherche de la sécurité dominent ?
Dans cette courte apologie de l’esprit d’aventure, « école de courage » qui « implique la recherche de l’imprévu, du risque, de l’inconnu », Gérard Chaliand le réaffirme haut et fort : oui, il faut jouer avec le feu. Un texte à méditer.
 
Le Chef du réseau de Thierry Jonquet, 15 minutes de lecture
Depuis des années, Étienne Chabot, expert en robinetterie le jour, dévoile à la nuit tombée une tout autre personnalité et dirige d’une main de maître son « réseau ». Ce samedi soir, c’est Ahmed qu’il doit retrouver pour un échange, place du Châtelet, à minuit. Rompu à l’exercice, il utilise toutes les combines et astuces du « métier » pour que la mission se déroule parfaitement.
Mais le lecteur ne s’attend sûrement pas à la chute qui se prépare… Car bientôt, le suspense va céder la place à l’humour !